Les questions du jury pour le titre professionnel développeur Web et Web Mobile

DevOps

Vous êtes développeur web ou web mobile junior ? Vous souhaitez vous préparer à l’examen du titre professionnel ?

Dans cet article, je vous présente les principales nouveautés de l’épreuve du Titre Pro DWWM, qui a été actualisé en 2023 ainsi que des exemples de questions pour l’entretien technique. Cette actualisation est effective depuis ce 1er septembre 2023. Les organismes de formation ont jusqu’à un an pour le mettre en place.

Vous serez évalué par un jury du titre développeur Web et Web Mobile composé d’experts du domaine. L’épreuve vise à évaluer les compétences techniques et la compréhension du métier des candidats.

L’épreuve dure désormais 2 heures, au lieu d’une heure et demie

Les résultats de l’analyse de l’emploi menée en 2022 ont conduit à l’actualisation du titre professionnel. Elle se compose de quatre parties :

  • Une présentation orale d’un projet réalisé en amont de la session (35 minutes)
  • Un entretien technique (40 minutes)
  • Un questionnaire en anglais (30 minutes)
  • Un entretien final (15 minutes)

Le développement sur un CMS a été retiré, tant côté back que front.

Durant la partie questionnaire vous aurez à étudier une documentation technique en anglais sur la mise en place d’une base de données relationnelle ou l’installation et la configuration d’un environnement de travail en fonction du projet web ou web mobile.

L’entretien final vise toujours à s’assurer que de la compréhension et la vision globale du métier quel qu’en soit le contexte d’exercice (différents environnements d’entreprise), la connaissance et l’appropriation de la culture professionnelle et des représentations du métiers (ce que fait le développeur web et web mobile). Les questions sur les soft skills peuvent porter sur la communication, le travail en équipe, la résolution de problèmes, etc.

Deux nouveaux éléments impactent l’exercice du métier

La généralisation de la gestion de projet agile conduit à des mises en production fréquentes.

L’approche et la démarche AGILE de gestion de projet qui vise à livrer des produits ou des services de manière itérative et incrémentale est de plus en plus populaire dans le développement web et web mobile. Elle permet de répondre plus rapidement aux besoins des utilisateurs et des clients.

Cette démarche de mise à jour fréquentes en développement web et web mobile entraine l’utilisation de l’intégration et du déploiement continu (CI/CD) de la démarche DevOps.

Le développeur web web mobile doit être capable :

  • Adapter le produit où le service en fonction des retours utilisateurs
  • Tester les changements (tests de non-regression, tests d’acception UAT, etc.)
  • Mettre en production, déployer les changements
  • Communiquer les changements aux utilisateurs

Le concept de résilience informatique est désormais pris en compte.

Le concept de résilience informatique est désormais pris en compte dans l’actualisation du titre professionnel développeur web et web mobile. Cela signifie que les candidats doivent être en mesure de comprendre et de mettre en œuvre des mesures de résilience informatique dans leurs projets.

Voici quelques exemples de mesures de résilience informatique :

  • La mise en place de sauvegardes régulières des données
  • L’utilisation de systèmes redondants
  • La mise en place de plans de reprise d’activité (PCA – PRA etc.)
  • La formation des employés à la sécurité informatique

Le jury dispose de plusieurs documents pour évaluer les candidats

  • Les documents officiels du titre professionnel
  • Une grille d’évaluation avec différents critères à vérifier
  • Une grille de questionnement complémentaire
  • Les dossiers projet des candidats : ce dossier projet a été remis pour lecture avant l’épreuve

Les questions techniques peuvent porter sur les langages de programmation, les frameworks, les bases de données, les tests, etc. Les questions sur les soft skills peuvent porter sur la communication, le travail en équipe, la résolution de problèmes, etc.

10 questions techniques front-end 1

Il est important de noter que ces questions ne sont qu’un exemple.

  1. Pouvez-vous nous expliquer la différence entre une maquette et un prototype ?
  2. Comment gérez-vous les images pour les navigateurs et les différents types d’appareils ?
  3. Quelles sont les différents types de mediaqueries ?
  4. Quelle est la différence entre un serveur HTTP et un serveur FTP ?
  5. Quels sont les avantages d’une PWA en développement web ?
  6. Comment évitez-vous les erreurs courantes techniques en conception et dans le code qui peuvent nuire au référencement ?
  7. Comment tenez-vous compte de l’accessibilité depuis votre maquette ?
  8. Comment tester l’accessibilité d’une page web une fois intégrée ?
  9. Comment gérer les états de formulaires avec CSS ?
  10. Comment écrivez-vous un test unitaire pour une fonction JavaScript ?

10 questions techniques back-end

  1. Quelle est la différence entre une base de données relationnelle et une base de données non relationnelle ?
  2. Pourquoi utiliser un framework MVC ?
  3. Que faites-vous si votre application cesse de fonctionner ?
  4. Comment faire une jointure entre deux tables ?
  5. Décrivez comment faire face aux erreurs SQL ?
  6. Comment mettre à jour des données dans une table ?
  7. Comment utiliser les transactions SQL pour garantir l’intégrité des données ?
  8. Expliquez comment gérer les erreurs dans une application Web ?
  9. Décrivez comment sécuriser une application Web dans ses réglages sans vous reposer sur le framework ?
  10. Comment gérez-vous les erreurs 404 dans une application Web ?

En conclusion

Les changements du Titre visent à adapter l’épreuve aux nouvelles réalités du métier de développeur web et web mobile.

Le jury qui est à la pointe de certaines technologies et du développement web doit être en mesure de se mettre au niveau du candidat et faire abstraction des ses propres critères dans sa pratique professionnelle. Les questions posées par le Jury ne peuvent être très pointues et doivent être en lien avec le REAC, le référentiel emploi activité compétences et le référentiel d’évaluation.

A l’issue de l’épreuve le Jury délibère et donne son avis à la DREETS. Cette délibération est un « acte collégial à l’issue duquel le jury décide d’attribuer ou non le titre professionnel ». Le Jury est souverain sur cette décision. « Elle se déroule entre membres du jury, en dehors de toute autre présence autorisée par les textes réglementaires ». Le jury veille à ce que les compétences couvertes dans les différents CCP par le candidat lui donne la capacité de développer en front-end et en back-end.

Cette délibération nécessite un traitement égalitaire des candidats et la prise en compte de tous les éléments de preuve dans leur dossier projet et le dossier professionnel, le respect de la réglementation et du référentiel, une évaluation « dans un esprit de réussite pour le candidat en gardant à l’esprit que les compétences à valider sont celles d’un débutant opérationnel dans le métier ».

Stéphane ARRAMI, 16 septembre 2023

  1. Avant l’actualisation du Titre ↩︎
Retour en haut